Affaire des anesthésiants périmés : L’UMSL appelle à collaborer avec les autorités officielles

Anesthésiant
Anesthésiant

La section d’Anesthésie-Réanimation relevant de l’Union des médecins spécialistes libéraux (UMSL) a invité, mercredi 31 août, les parties qui disposent d’informations relatives au dossier « des produits anesthésiques défectueux » de les communiquer de façon officielle aux autorités de tutelle afin d’en tenir compte et d’agir en conséquence.

Dans un communiqué rendu public mardi 9 août 2016, le ministère a indiqué que l’importation des médicaments, entre autres les produits anesthésiants, est exclusive à la Pharmacie Centrale de la Tunisie. C’est la seule institution autorisée à importer ces produits pour le secteur public et privé.

Les laboratoires UNIMED, dont le propriétaire est le député de Nidaa Tounes Ridha Charfeddine, ont nié tout rapport avec l’affaire des anesthésiants périmés, dans un communiqué publié jeudi 11 août.

Rappelons que le juge et président de l’Observatoire Tunisien pour l’Indépendance de la Magistrature, Ahmed Rahmouni, a déclaré sur sa page Facebook, que selon des « sources » qu’il estime « fiables », la justice et les autorités sécuritaires enquêtent sur un dossier relatif à un trafic d’anesthésiants périmés dans lequel seraient impliqués de nombreux médecins et des établissements publics et privés.

Commentaires:

Commentez...