Décédé dans de mystérieuses circonstances, la famille du prisonnier Hamed Sassi cherche la vérité

mort

Âgé de 23 ans, Hamed Sassi, détenu à la prison de Mornag, a trouvé la mort dans de mystérieuses circonstances. Selon sa famille, il était accusé de terrorisme.

Dans une déclaration accordée à Shems fm, le frère du défunt, Mokhtar Sassi, a indiqué qu’il y avait des signes de torture sur le cadavre de Hamed, lorsqu’il l’a vu à la morgue de l’hôpital des grands brûlés à Ben Arous.

« J’ai vu des lésions au niveau de la tête, du visage, au coude de la main droite de mon frère. Il y avait également deux autres blessures, et j’ai des photos qui prouvent mes dires », a-t-il déclaré.

Il a ajouté que la prison a interdit aux membres de sa famille de visiter le défunt depuis le 27 juillet, après que sa mère n’ait perdu sa carte de visiteur, soulignant qu’ils tiennent tous à ce que la justice soit faite.

De son coté la Direction générale de l’administration pénitentiaire a annoncé que le prisonnier décédé faisait l’objet d’un suivi médical depuis son entrée à la prison.

Commentaires:

Commentez...