Un recrutement record de fonctionnaires publics sous la Troika

ins

L’Institut National de la Statistique (INS) a publié récemment un rapport retraçant l’évolution du nombre de recrutement de fonctionnaires publics dans les établissements de l’Etat à savoir les ministères et établissements publics entre 2010 et 2014.

Un bond spectaculaire a été constaté lors de l’année 2012 soit durant le gouvernement de la Troïka (Ennahdha-CPR-Ettakatol) avec 90.000 agents recrutés contre 9934 en 2011, soit le recrutement de 88.164 agents de plus.

Une loi relative au recrutement dans la fonction publique a été adoptée le 15 juin 2012 à l’Assemblée Constituante et promulguée par le président Moncef Mazrouki une semaine plus tard.

Une loi contestée qui avait permis l’admission sans concours des bénéficiaires de la loi sur l’amnistie générale adoptée le 20 janvier 2011.

Le nombre de recrutement a chuté durant les deux années suivantes atteignant 25.504 personnes recrutées en 2013 et 32.586 en 2014.

Durant les trois années de la Troïka, le ministère de l’Education a enregistré le taux le plus élevé de recrutement avec 67.562 personnes recrutées suivi par le ministère de la Santé avec 55.863 recrues et le ministère de l’Agriculture avec 49.598 recrues.

Commentaires:

Commentez...