Tunisie : Les autorités se mobilisent contre l’occupation illégale des plages

plagesDans un communiqué publié hier mercredi 13 juillet, le ministère de l’Environnement et du développement durable annonce qu’il est en train d’œuvrer en collaboration avec les autorités régionales du gouvernorat de Bizerte et des régions côtières pour l’exécution des décisions de démolition contre ceux qui occupent le Domaine Public Maritime (DPM) dans le cadre de leurs activités commerciales.

En effet, le ministère de l’Environnement a appelé les citoyens à exercer leurs droits à bénéficier des plages publiques et à ne pas accepter les chantages notant que les plages font partie du DPM et sont ouvertes à tous les estivants sans contrepartie financier, rapporte l’agence TAP.

Et d’ajouter que le département ministère n’a pas loué des parkings dans les plages ou dans les zones avoisinantes. On indique également que l’autorisation d’occupation provisoire des plages est exceptionnelle et soumise aux clauses de l’article 22 de la loi numéro 73 de l’année 1995 relatif au DPM 2014.

A noter que la superficie totale d’occupation provisoire du DPM ne doit pas dépasser le quart de la superficie de la plage et ne concerne pas la bordure de la mer (droit de passage).

KJ

Lire aussi: 

Commentaires: