Chedly Ayari : La banque franco-tunisienne rencontre de grandes difficultés

Chedly Ayari : La banque franco-tunisienne rencontre de grandes difficultés

Par -

Chedly Ayari (photo - inv. en Tunisie)

Face à la chute historique du dinar tunisien face à l’euro et au dollar américain, plusieurs questions se posent. Et l’adoption de la loi des banques, la situation est devenu, pour la plupart des tunisiens, de plus en plus ambiguë.

Le gouverneur de la Banque Centrale de Tunis, Chedly Ayari, est revenu, lors d’une déclaration accordée à Shems fm, sur la situation économique du pays et sur les informations portant sur la faillite de plusieurs banques en Tunisie.

Ayari a indiqué que la loi des banques et des institutions financières, récemment adoptée par les députés de l’ARP, vise à protéger les banques contre la faillite. Il a ajouté que la banque franco-tunisienne fait bel et bien face à de nombreux problèmes et qu’ils sont en train de chercher des solutions pour sauver cette banque.

Concernant la baisse du dinar tunisien, le gouverneur de la BCT a indiqué que la crise économique à laquelle fait face le pays, notamment la diminution de l’indice de développement et la déstabilisation du secteur touristique et énergétique, est derrière cette chute.

« La stabilité politique et sécuritaire seront assurées au cas de formation d’un gouvernement d’union nationale », a-t-il ajouté.

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo