Le Stade Tunisien se retire du Championnat de L1 et accuse la FTF de vouloir le reléguer en L2

stade-tunisienLe Stade Tunisien a confirmé sa décision de se retirer du championnat de Tunisie de la ligue 1 professionnelle de football, lors d’une conférence de presse tenue ce samedi 28 mai par le président démissionnaire Ghazi Ben Tounes, en présence d’anciens présidents du club du Bardo, comme Mohamed Derouiche, Anouar Haddad Kammel Senoussi et plusieurs responsables, rapporte l’agence TAP.

« Nous avons annulé les réservations des billets d’avion et de l’hôtel pour le déplacement à Metlaoui où l’équipe première devait affronter demain dimanche L’ES Metlaoui pour le compte de la 28e journée a affirmé Ghazi Ben Tounès, qui avait annoncé sa démission à la tête du club mardi dernier.

« On se retire du championnat quoi qu’il nous en coûtera », a-t-il souligné, estimant que le Stade Tunisien a été lésé par les décisions du bureau fédéral de la fédération Tunisienne de football et qu’elles sont très sévères contre le club et ses joueurs.

Le bureau fédéral, rappelle-t-on, réuni vendredi, a décidé de radier à vie les joueurs du Stade Tunisien Khaled Korbi, Kaies Amdouni et Seifeddine Akremi, et ce suite aux incidents qui ont entaché la fin de la rencontre ayant opposé dimanche dernier au Bardo, le Stade Tunisien à l’AS Marsa, pour le compte de la 27ème Journée du championnat de la ligue I. Le gardien de l’AS Marsa, Youssef Trabelsi, avait été agressé par plusieurs joueurs du Stade Tunisien .

Les joueurs Mohamed Ben Ali et Malek Landolsi ont été de leur côté, suspendus pour quatre matches chacun, tandis que Hachem Abbès et Hamdi Rouid ont écopé de deux matches de suspension chacun.

L’entraîneur du Stade Tunisien, Hichem Nsibi, a été interdit de banc pour un match, alors que le garde matériel de l’équipe, Islem Bouchoucha, a été radié à vie de toute activité sportive.

Ghazi Ben Tounes a souligné que « le club condamne ces actes de violence mais a été lésé car, il a été prouvé en visionnant la vidéo du match que les deux joueurs, Hachem Abbes et Hamdi Rouid n’avaient aucun lien avec les agressions, mais ont été toutefois sanctionnés.

Le fait de sanctionner sept joueurs du Stade Tunisien est la preuve que la FTF ne nous donne aucune chance pour rester au Ligue 1 et la Fédération concentre ses efforts pour faire tomber le Stade tunisien. Nous assumons notre décision de nous retirer du championnat et elle est ferme et définitive » a-t-il ajouté.

A trois journées de la fin de l’exercice le Stade Tunisien est lanterne rouge avec 21 points au classement.

A.B.

Lire aussi :

Commentaires: