Après avoir atteint « le toit du monde », l’alpiniste Tahar Manaï de retour en Tunisie !

tahar-manai

L’alpiniste Tahar Manaï qui, pour la première fois de l’histoire de la Tunisie, a atteint le sommet de l’Everest et a réussi à lever le drapeau tunisien sur le plus haut point du monde, le 13 mai 2016 au Népal, atterrira ce mercredi 25 mai à Tunis, après son aventure sur « le toit du monde ».

Après deux ans de travail et une première tentative avortée en avril 2015, Tahar a réalisé non seulement son rêve à lui, mais celui de toute une nation « qui rayonne désormais bien au-delà de ses frontières ».

L’alpiniste tunisien revient parmi nous pour fêter cette victoire. « Que tous ceux qui le souhaitent se joignent à la « fête » ! Nous ne serons jamais assez nombreux pour célébrer le symbole que cet Everest représente pour notre cher pays. J’espère qu’à travers cet exploit tous les Tunisiens -les jeunes générations notamment- reprendront le goût d’y croire et d’entreprendre.

Ce projet, nous l’avons écrit et conçu pour ça. La Tunisie est une grande Nation, son potentiel est infini. Si notre ascension peut en inspirer d’autres à oser rêver… Je serai le plus heureux des hommes ! », a-t-il indiqué.

I.B.

Lire aussi :

Commentaires: