A Djerba, quand soufflent les vents…

djerbaA Djerba, la direction des vents varie selon les saisons mais grâce à sa situation géographique, l’île est ventilée, quasiment en permanence.

Les vents d’ouest cessent au printemps

Jusqu’au début du printemps, ce sont les vents d’ouest qui sont les plus remarquables. Nommé « El Gharbi », ce vent d’ouest est présent de novembre à mars et porte avec lui une humidité suffisante, après son passage sur la mer de Boughrara.

El Bahri, le vent d’est

Ensuite, de mars à octobre, c’est au tour des vents d’est de prendre le relais. Désigné par le terme de « El Bahri », le vent d’est est aussi un vent du nord et apporte à l’île une ventilation bienvenue pendant la saison estivale.

La saison d’El Guebli

A pareille époque et vers la fin du printemps, ce sont les vents sahariens qui soufflent sur Djerba. Nommé « El Guebli », ce vent chaud est porteur de poussières et tourbillonne sur l’île entre mars et juin. Ce vent guebli n’est autre que le sirocco qui certaines années peut souffler sur l’île pendant une vingtaine de jours.

L’île de la cinquième saison

Toutefois, à Djerba, la sécheresse estivale est compensée grâce à l’humidité naturelle produite par l’insularité.

Saviez-vous que Djerba peut avoir jusqu’à 62 jours de rosée sur une année ?
C’est pour cela qu’on nomme Djerba l’île de la cinquième saison. En effet, l’insularité compense l’insuffisance des pluies et donne à Djerba l’allure d’une oasis en pleine mer.

H.B.

Commentaires: