ARP : Collecte de signatures pour appliquer l’égalité des sexes dans l’héritage

ARP-videMISE A JOUR | 04-05-2016 | 17H00

Le député indépendant au sein de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Mehdi Ben Gharbia a organisé, ce mercredi 4 mai 2016, une collecte de signatures pour présenter une initiative législative relative à l’égalité dans l’héritage, rapporte Mosaique FM.

Les députés de Nidaa Tounes, Al Horra et du Front Populaire se sont déclarés en faveur de cette initiative et ont signé la proposition, selon la même source… avant que le Front Populaire ne revienne sur sa décision.

Les députés du Front populaire ont toutefois préféré retirer, par la suite, leurs signatures pour l’initiative et tous les députés de son parti ont annulé leur adhésion à cette idée.

A rappeler que le mois dernier, l’Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD) a organisé un séminaire portant sur « l’égalité dans l’héritage » où l’universitaire Amel Grami a appelé le gouvernement à appliquer les dispositions de la Constitution relative à l’égalité entre les deux sexes, d’autant qu’elles résultent d’un consensus entre tous les partis politiques et le tissu associatif.

Les premières réactions

En réaction, la députée du bloc Ennahdha, Yamina Zoghlami a estimé que cette idée d’égalité des sexes dans l’héritage, est sans intérêt, arrive à un mauvais moment et surtout pourrait mener le pays au chaos, rapporte Mosaique FM.

« Il ne s’agit pas du souci majeur de la femme et de la famille tunisienne. Cette initiative ne tient pas compte de la situation du pays et ouvre les portes aux extrémistes pour qu’ils sèment le chaos. Il serait plus important de trouver des solutions pour les femmes rurales quant à la couverture sociale plutôt que de se pencher sur de tels sujets qui ne vont rien apporter à la Tunisie », a-t-elle ajouté.

K.A.

Commentaires: