Un poète condamné à mort en Arabie saoudite

Ashraf FayadhAshraf Fayadh, poète palestinien de 35 ans, incarcéré depuis janvier 2014 en Arabie Saoudite vient d’être condamné à mort pour « propagande athéiste et blasphème ».

C’est un lecteur de son recueil de poèmes, publié en 2008, qui a porté plainte contre lui.

Lors d’un premier jugement, en mai 2014, il avait écopé de 4 ans de prison et 800 coups de fouet. Sa sentence vient d’être revue à la hausse lors de l’appel.

Il est inutile de rappeler que c’est loin d’être une première en Arabie Saoudite. On se souvient tous de la condamnation à dix ans de prison et 1000 coups de fouet du blogueur Raef Badaoui pour ses écrits et la condamnation à mort d’Ali Nimr, 21 ans, pour avoir participé à des manifestations quand il avait 17 ans.

S.B

Commentaires: