Pas d’extradition pour des milliers de Tunisiens qui croupissent dans les prisons syriennes

Les prisons syriennes comptent entre 7000 et 8000 détenus tunisiens. Des détenus considérés comme des terroristes comme l’a affirmé, ce mercredi 2 septembre, le ministre de la Justice syrien, Najmeddine Akhel au micro de Shems FM.

Le ministre a surtout confirmé que ces détenus ne peuvent pas être extradés vers la Tunisie étant donné qu’ils restent coupables de crimes contre les Syriens. Leur extradition est donc impossible, selon lui.

Commentaires: