Ali Bennour : « Le parlementaire tunisien ne doit pas être payé en...

Ali Bennour : « Le parlementaire tunisien ne doit pas être payé en dessous de 7000 dinars »

Par -
Ali Bennour, Afek Tounes
Ali Bennour, Afek Tounes

Dans une interview accordée à l’hebdomadaire Tunis Hebdo, le député du parti Afek Tounes, Ali Bennour, est revenu sur les futures nominations des gouverneurs qui vont être dévoilées en cours de semaine, sur la place de son parti au sein de la coalition des partis au pouvoir, sur le rôle de l’intellectuel dans la lutte contre le terrorisme mais également sur le salaire des députés.

Ce week-end, il a été question d’un bonus de 900 dinars qui devrait être accordé aux députés de l’ARP. Une augmentation qui fait débat, mais pas pour le député Ali Bennour, qui considère que « le parlementaire tunisien ne doit pas être payé en dessous de 7000 dinars ».

Propos recueillis par Slim Mestiri :

Plusieurs députés, notamment ceux des régions intérieures et de l’étranger, se sont indignés contre les conditions difficiles dans lesquelles ils travaillent, et ont même demandé l’augmentation de leur prime. Ne voyez-vous pas qu’une telle démarche peut choquer les citoyens qui vous ont élus pour s’occuper de leurs problèmes, non pas des vôtres ?

J’estime que c’est un peu populiste d’aborder le sujet sous cet angle-là. Car le député ne demande rien d’autre que des conditions adéquates pour exercer son métier, en toute transparence et en toute dignité. Une étude comparative sur ce sujet nous classe de très loin parmi les derniers rémunérés de tous les parlementaires du bassin de la Méditerranée. Il ne faut pas oublier que le parlementaire a une grande responsabilité politique et morale, par conséquent, il faut lui donner la valeur qu’il mérite. Nous bossons très dur et ce n’est que le début. De grands chantiers nous attendent, le pays doit être réformé de fond en comble.

Nous devons tracer pour les générations futures un avenir digne de cette Révolution et bien positionné universellement. C’est une tâche ardue, certes, mais pas impossible.

Trouvez-vous normal que le budget de l’Assemblée des représentants du peuple, qui est l’institution la plus importante de la République, soit le quart du budget de la présidence de la République, moins du demi du budget de l’Instance Vérité et Dignité, et 8 millions de dinars de moins que celui de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) ?

Le parlementaire tunisien, est payé 2400 dinars. Je me demande sous quels critères se sont-ils basés pour fixer cette prime ?

Le parlementaire tunisien ne doit pas être payé en dessous de 7000 dinars, pour travailler dans des conditions convenables. Pourquoi doit-on toujours être les derniers de la liste?

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo