Le statut de réfugié au Canada refusé pour Belhassen Trabelsi

Trabelsi Belhassen Belhassen Trabelsi, beau-frère du président déchu Zine El Abidine Ben Ali, a fait la demande de « statut de réfugié » au Canada. Ce lundi 16 mars 2015, sa demande a été rejetée par la Commission canadienne de l’Immigration et du statut de réfugié, rapporte « radio Canada ».

[pull_quote_center]

« Le tribunal estime qu’il y a des raisons sérieuses de penser que le demandeur, Belhassen Trabelsi, a commis des crimes graves de droit commun, précisément de la fraude envers le gouvernement (art. 121. C.Cr.) , fraude (art. 380) et recyclage des produits de criminalité (art. 462.31) au sens de l’alinéa 1Fb) de la Convention. »

 

[/pull_quote_center]

Belhassen Trabelsi a fui la Tunisie en janvier 2011 avec sa famille suite à la révolution. Il fait l’objet d’un avis de recherche d’Interpol.

[quote_box_center]

Il a été condamné le 28 septembre 2011 par contumace à quinze ans et deux mois de prison pour exportation de devises et de dinars tunisiens ainsi que d’importantes quantités de métal précieux sans autorisation de la Banque centrale de Tunisie. De ce fait, le gouvernement tunisien peut demander son extradition, engager des poursuites judiciaires à son encontre et réclamer le gel de ses avoirs. Le 7 décembre, il est condamné à un an et neuf mois de prison et à une amende de 15 500 dinars pour détention de pièces archéologiques dans sa maison de La Soukra.

Le 28 mai 2013, la Cour européenne de justice annule toutes les sanctions de l’Union européenne contre Trabelsi.

En 2014, la famille Trabelsi demande à la justice canadienne de débloquer sa fortune gelée, ne réussissant plus à honorer ses frais du quotidien. En octobre de cette année, il se dit« disposé à comparaître devant la justice tunisienne dans le cadre d’un procès équitable ».

En décembre, la Suisse refuse de lui débloquer quelques quarante millions d’euros qui auraient été acquis de manière illégale sous le régime Ben Ali.

En février 2015, dans le cadre des révélations SwissLeaks, on apprend que Belhassen Trabelsi possèdait un compte à la HSBC Private Bank avec, entre 2006 et 2007, un solde de 22 083 647 de dollars.

 

[/quote_box_center]

Commentaires: