Les candidats aux élections disent-ils la vérité ? Vérifiez sur le site...

Les candidats aux élections disent-ils la vérité ? Vérifiez sur le site Birrasmi.tn

Par -

birrasmi

ELECTIONS 2014 | Alors que les Tunisiens à l’étranger ont déjà commencé à voter pour les législatives, et que le scrutin aura lieu dans deux jours, le 26 octobre, en Tunisie, l’association Les Cahiers de la Liberté a lancé hier soir, jeudi 23 octobre, le site Birrasmi.tn, qui vise à « vérifier la véracité des propos tenus par les candidats aux élections législative et présidentielle de 2014« .

Il s’agit d’un projet de « fact checking » (« vérification de faits ») : le site recense les déclarations de partis ou de personnalités politiques et tente de les vérifier en faisant appel à des experts et en s’appuyant sur diverses études. Les déclarations sont ensuite classées selon quatre catégories : « totalement vrai », « plutôt vrai », « plutôt faux » et « totalement faux ».

Le affirmations sont issues de déclarations données aux médias, de vidéos, ou encore des programmes des partis.

24 affirmations de neuf partis passées à la loupe

Pour l’instant, le site couvre trois thèmes (tourisme, politique, économie), et recense les déclarations de deux personnalités (Sahbi Attig et Rached Ghannouchi d’Ennahdha) et de neuf partis (Union patriotique libre, Al-Joumhouri, Union pour la Tunisie, Front populaire, Courant de l’amour, Afek Tounes, Nidaa Tounes, CPR et Ettakatol).

Sur les 24 « affirmations » disponibles pour l’heure sur le site, on recense ainsi six affirmations classées « totalement fausses » par Birrasmi.

Six promesses ou affirmations « totalement fausses »

Par exemple, la promesse de « deux milliards de dinars de dépenses sociales » faite par Hechmi Hamdi, du Courant de l’amour, lors d’un passage à la télévision, est jugée « pas réaliste » en s’appuyant sur différentes données statistiques tunisiennes.

L’affirmation d’Ennahdha, dans son programme, de viser « 6% de croissance en moyenne », est quant à elle jugée « extrêmement optimiste par rapport à la réalité ». « Même le régime de Ben Ali, en faussant les statistiques communiquées, n’a jamais atteint ce niveau de croissance sur autant d’années d’affilée », fait remarquer Birrasmi.tn.

Autre exemple d’affirmation classée « totalement fausse » : la promesse de Nidaa Tounes de faire passer « la part des énergies renouvelables de 4% à 16% d’ici 2019 ».

Un site participatif et collaboratif

Les affirmations « totalement vraies », quant à elle, concernent dans leur grande majorité non pas des promesses mais des bilans tirés du gouvernement de la Troïka.

Ennahdha a donc raison d’affirmer que, lorsqu’elle était au pouvoir, elle a « augmenté les salaires minima agricole et industriel garanti ».

Et Nidaa Tounes, de son côté, dit vrai lorsqu’il note que le « déficit énergétique s’est brutalement aggravé sous la Troïka ».

Birrasmi a également « une vocation participative » et « collaborative ». Chacun peut donc envoyer  des propositions d’affirmations que l’équipe du site se chargera ensuite de vérifier.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo