Amina Sboui accusée de « violences en état d’ébriété »

Amina Sboui accusée de « violences en état d’ébriété »

Par -
Ex- Femen, Amina Soui
Ex- Femen, Amina Soui

FAITS DIVERS | L’ex-Femen tunisienne Amina Sboui comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Paris pour « violences en état d’ébriété », indique l’AFP ce vendredi 22 août « de source judiciaire ».

La jeune femme avait été placée en garde à vue le mercredi 20 août dans la soirée, après une altercation avec un couple dont la femme portait le voile.

Une source proche de l’enquête a indiqué à l’AFP qu’Amina aurait déclenché la bagarre en insultant la femme voilée.

L’avocat de l’ex-Femen, Martin Pradel, assure quant à lui le contraire : c’est Amina Sboui qui aurait été « agressée physiquement ». « J’envisage très sérieusement de faire citer au tribunal les personnes qui l’ont frappée et qui se présentent comme des victimes », a-t-il déclaré.

Amina Sboui doit par ailleurs être jugée en octobre à Paris pour une autre affaire : elle est accusée de « dénonciation de délit imaginaire » après avoir affirmé au mois de juillet dernier qu’elle avait été agressée par des salafistes qui lui aurait rasé les cheveux et les sourcils.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo