La nouvelle loi antiterroriste sera-t-elle la formule magique ?

La nouvelle loi antiterroriste sera-t-elle la formule magique ?

Par -
anc-300x199
Crédit photo Afp.com Fethi Belaid

L’emballement général à l’ANC sur le projet de loi antiterroriste après les attentats du 16 juillet, laissaient penser que cette loi allait être un remède radical contre le terrorisme.

Contacté par Webdo sur ce sujet, M. Ahmen Rahmouni, président de l’Observatoire tunisien de l’indépendance des magistrats, considère que cette nouvelle loi n’est nullement une formule magique pour éradiquer les attentats, comme le laissent penser certains dans les médias.

«Il n’y avait aucunement de vide législatif sur le terrorisme car il y avait une loi en vigueur depuis 2003. Ce qui va changer et ce qui me semble positif, c’est l’incorporation dans cette loi de critères internationaux relatifs aux droits de l’homme.»

Même s’il est pour la discussion de cette nouvelle loi anti-terroriste qui rompt avec celle du régime du RCD, Rahmouni a exprimé sa crainte devant deux menaces actuelles :

  • Un discours sécuritaire ambiant qui dénigre le respect des droits de l’homme dans le combat contre le terrorisme.
  • La discussion de ce projet de loi à l’ANC, sous la pression des attaques terroristes. Cela produit une atmosphère peu favorable à la rédaction d’une loi conforme aux critères internationaux.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo