Egypte : Peine de mort pour le chef des Frères musulmans

Le chef des Frères musulmans en Egypte Mohamed Badie, 70 ans, a été condamné à mort aujourd’hui par le tribunal de Minya (centre) en même temps que quelque 683 autres partisans du président islamiste destitué Mohamed Morsi.

Mohamed Badie (credit photo Reuters)

Le même tribunal a par ailleurs commué en prison à vie 492 des 529 peines capitales qu’il avait prononcées il y a un mois pour d’autres partisans de la confrérie et qui avait provoqué de nombreuses réactions à travers le monde, rapporte l’AFP.

Parmi les 683 accusés condamnés aujourd’hui, une cinquantaine seulement sont en détention –le reste a été libéré sous caution ou est en fuite. Mohammed Badie, guide suprême des Frères musulmans, fait partie de ces condamnés et encourt la peine de mort dans plusieurs autres procès. Il est incarcéré au Caire.

Le plus grand procès de masse de l’Histoire de l’Egypte avait livré un premier verdict le 24 mars dernier, condamnant à mort 529 partisans du président Morsi, destitué par l’armée, pour des violences commises durant l’été. Parmi les condamnés, seuls 153 sont détenus.

Le 14 août, lors de la journée la plus sanglante de l’histoire récente de l’Egypte, policiers et soldats avaient lancé l’assaut sur deux rassemblements pro-Morsi au Caire, faisant des centaines de morts et embrasant le pays déjà secoué par des violences quotidiennes depuis la destitution le 3 juillet de Mohamed Morsi.

Le procès d’al-Minya implique au total plus de 1200 accusés. Tous doivent répondre de violences ayant causé la mort de deux policiers et d’attaques contre des biens publics et privés le 14 août. Depuis, la répression s’est depuis abattue sur la confrérie des Frères musulmans, classée comme organisation terroriste en décembre dernier.

Commentaires: