Sonia Toumia accuse Ben Jaâfar d’avoir tué, une 3ème fois, les martyrs de la Révolution

Énième épisode, hier, du bêtisier de la députée d’Ennahdha Sonia Toumia. Après son fameux appel à Manuel Valls, sa proposition de rendre Facebook payant, Toumia excelle dans le farfelu et accuse le président de l’Assemblée Nationale Constituante, Mustapha Ben Jaâfar, d’avoir tué les martyrs de la Révolution.

Sonia Ben Toumia

Réclamant un point d’ordre, elle l’obtient pour, finalement, consacrer cette tribune à un point largement discuté lors de la séance plénière d’hier : le verdict dans le procès des martyrs et blessés de la Révolution.

D’après elle, les martyrs ont été tués par trois fois. La première fois, lors de la Révolution, et la seconde, suite au verdict «injuste» de la Cour d’appel militaire.

«La troisième, c’est vous qui les aviez tués, aujourd’hui, car vous n’avez pas laissé les députés faire des interventions libres pour qu’ils appellent les autorités à assumer leurs responsabilités, et, malheureusement, ces interventions ont été soumises au quota partisan», a-t-elle expliqué. Un grief tout aussi lourd, proportionnel, pour la députée farfelue, aux accusations qu’elle a portées contre le président de l’Assemblée.

Sans perdre ses nerfs, Ben Jaâfar félicite Toumia pour son excellente intervention. «C’est extraordinaire, lance-t-il à l’occasionnelle procureure. Un des meilleurs points d’ordre qui peut exister. Vers la fin de ma vie, vous me transformez en un meurtrier. Que Dieu vous bénisse. Merci infiniment».
La comédie va-t-elle encore trop durer ?

Commentaires: