Affaire «Meriem» : l’Organisation contre la Torture salue la condamnation des policiers…

OMCTAlors que le verdict du Tribunal de première instance de Tunis n’a satisfait aucune des deux parties dans l’affaire du viol de «Meriem», l’Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT) a tenu, à travers un communiqué, à saluer la condamnation des policiers accusés d’avoir violé Meriem Ben Mohamed (pseudonyme).

Gabriele Reiter, directrice du bureau de l’OMCT à Tunis remarque que «la condamnation certes est un résultat important. Néanmoins, cette affaire a aussi montré des lacunes considérables dans la protection des victimes. La manière dont la victime a été traitée et la relative légèreté du verdict posent des questions additionnelles» en référence aux accusations d’atteinte à la pudeur portées contre Meriem après qu’elle ait déposé une plainte pour viol contre les policiers.

De ce point de vue, l’OMCT considère que les droits des victimes de crime et ceux de leur famille doivent être renforcés, qu’elles doivent recevoir un accès adéquat aux informations, un soutien psychologique, social et juridique, et que leurs droits procéduraux en tant que victimes doivent être pleinement reconnus durant un procès pénal.

Commentaires: