Mandat de dépôt contre un homme d’affaires dans l’assassinat de Chokri Belaïd

Mandat de dépôt contre un homme d’affaires dans l’assassinat de Chokri Belaïd

Par -

Mohamed Brahmi et Chokri BelaidL’enquête sur l’assassinat de Chokri Belaid avance. Du moins depuis que la Troika est menacée !

Des enquêteurs ont abouti à une forte corrélation entre l’affaire du dépôt d’armes découvert, en février dernier, à Mnihla et l’assassinat de Chokri Belaid, nous apprend Mosaïque FM.

Le juge d’instruction a même émis un mandat d’arrêt contre un des prévenus dans l’affaire Mnihla après la découverte d’empreintes digitales de Kamel Gadhgadhi dans la voiture qui a servi à transporter ces armes, une voiture volée, appartenant à la STEG.

Le même juge a émis un mandat d’arrêt à l’encontre d’un homme d’affaires, dont le nom n’a pas été révélé. Ce dernier a mis sa maison, du quartier El Ghazala, à la disposition de personnes recherchées dans le cadre de l’envahissement de l’ambassade américaine le 14 septembre 2012. Il s’est avéré que, les personnes qui ont couvert et offert le gîte aux fugitifs (dans l’affaire de l’ambassade US) sont elles-mêmes impliquées dans l’assassinat de Chokri Belaid.

L’enquête a aussi révélé que Boubaker Hakim, djihadiste connu des services de renseignement, impliqué dans l’assassinat de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi, s’est rendu à plusieurs reprises à la maison de l’homme d’affaires situé à El Ghazala, le même quartier où a été assassiné Mohamed Brahmi.

Commentaires: