BAC: le ministre de l’Éducation ‘annule’ les 25% puis annule sa décision !

Hier, le ministre de l’Éducation, Abdelatif Abid, a annoncé sur les ondes de Shems FM, la «décision» de supprimer les 25% calculés dans la moyenne finale du Baccalauréat, et ce, dès cette année. Aujourd’hui, sur Mosaique FM, le même ministre, affirme qu’aucune décision n’a été prise à ce sujet.

Que s’est-il passé entretemps ? Y a-t-il une intervention du gouvernement pour «tempérer» les ardeurs du ministre sachant que la mesure de suppression est véritablement impopulaire et qu’elle risque de mettre de l’huile sur le feu en cette période déjà assez trouble pour la Troika.

Retour aux arguments du ministre en faveur de la suppression. Hier donc, Abdelatif Abid explique que « les 25% nuisent à la crédibilité des examens du baccalauréat et au niveau global de nos étudiants, on peut le constater en regardant le taux de réussite en première année universitaire, devenu médiocre ». Le ministre ajoute que l’existence des 25% est liée au temps de Ben Ali et que l’ancien régime l’a adopté pour avoir la mainmise sur la population et donner une source de satisfaction aux élèves et aux parents”.

Aujourd’hui, Abdelatif Abid déclare que “rien n’est encore décidé et il existe une commission chargée de ce dossier est encore en plein travail”. Il précise que la décision d’annuler ou non des 25 % est dépendante des intérêts de nos étudiants et du pays ! Cela explique donc, «l’impopularité» de la décision.

Commentaires:

Commentez...