Tunisie : le gouvernement veut un consensus sur « la date de la...

Tunisie : le gouvernement veut un consensus sur « la date de la constituante »

Par -

Ce qui est apparu comme un bras de fer entre le gouvernement provisoire et la commission électorale sur la date de l’élection de l’Assemblée constituante, entre maintenir la date pour le 24 juillet ou la reporter pour le 16 octobre, semble trouver une issue. Plus exactement une « porte » que le gouvernement de Béji Caïd Essebsi affirme vouloir  » laisser ouverte aux négociations et à la concertation, en vue de favoriser la réussite du plus important rendez-vous électoral depuis l’indépendance de la Tunisie et l’instauration des fondements de la démocratie et du pluralisme dans le pays », rapporte la Tap.

Selon la même source, le gouvernement provisoire est « aujourd’hui soucieux de trouver un consensus entre la haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, la réforme politique et la transition démocratique; l’instance supérieure indépendante pour les élections et les différentes forces politiques, pour fixer la date des élections de la constituante ».

Cette flexibilité du gouvernement a été annoncée après les rencontres des leaders du G8, auxquelles la Tunisie était invitée et lors desquelles elle s’est vue promise avec l’Égypte une aide de près de 40 milliards de dollars.

Il faut rappeler également qu’un report de la date de l’élection de l’Assemblée constituante serait bénéfique pour les partis qui ne sont pas prêts, et moins avantageux pour ceux qui sont à la pointe de leurs préparations, comme Ennahdha.

Commentaires: