Le billet de Hatem Bourial – Ne tirez pas sur le ministre!

Le billet de Hatem Bourial – Ne tirez pas sur le ministre!

Par -

Il y a un mois, le Premier Ministre appelait à rendre à l’Etat son prestige. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts : incendies d’écoles, grandes évasions de prison, violences contre des agents de l’ordre, salafisme épanoui et liberté écrasée.

Toutefois, il semble que nous sommes désormais passés à la vitesse supérieure.* Pour la première fois dans l’histoire de la République tunisienne, des faux circuleraient avec la signature d’un ministre.

Incroyable ! Des inspecteurs se seraient présentés pour « dégager » des responsables du ministère de la Culture avec des faux soit disant signés par le ministre.

Où allons-nous ? Le ministre veut-il vraiment « virer » Olfa Youssef, Lassaad Ben Abdallah, Mohamed Zinelabidine ?

Est-ce plutôt une campagne de calomnie qui utiliserait la signature du ministre ? Non, M. Beschaouch n’a rien à voir avec ce déferlement de haine. Il est un homme exemplaire qui veut le progrès de son pays.

Est-il manipulé ? Des « faux » circuleraient-ils ? Difficile de répondre ! Une seule chose est sûre : un homme d’honneur ne saurait tirer sur des artistes et des intellectuels.

Dès lors, jaloux, envieux et « trabelsistes », ne tirez plus sur le ministre !

*ou plutôt inférieure, au sens moral du terme

Commentaires: