Censure des sites « torrent », les US sont passés à l’attaque

Censure des sites « torrent », les US sont passés à l’attaque

Par -

Comme nous l’avons écrit précédemment (cf. notre article  » Liberté numérique: le congrès US vote NO ! « ), les États-Unis ont commencé à appliquer leur loi qui vise à protéger le droit de propriété intellectuelle.

La loi donne le pouvoir au département en charge de la censure,  » the Department of Homeland Security Immigration and Customs Enforcement « , de bloquer des noms de domaine et le DNS sans même envoyer une notification aux concernés.

Dès la semaine dernière, plusieurs sites, près de 80, dont la majorité facilitent le téléchargement illégal des fichiers (musiques, films et programmes… ) se sont retrouvés avec des noms de domaine saisis et une note fédérale, à la place de leur page d’accueil, qui leur rappelle ce qu’ils risquent.
Parmi ces sites, plusieurs sont connus des internautes tunisiens: dvdscollection.com, torrent-finder.com

La chasse aux sites de partage est à son début. D’ici peu, les conséquences de blocage risquent d’encourager l’apparition des nouveaux moteurs de recherche torrent et de raviver les autres, les censurés, sous différents URL.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo