Irak : Les combats reprennent à Bagdad, au moins 23 morts

Des actes de violence ont éclaté après l’annonce surprise lundi par Moqtada al-Sadr de son « retrait » de la vie politique.

Selon un premier bilan, ces actes ont fait au moins 23 morts ces dernières vingt-quatre heures. L’Iran a décidé de fermer ses frontières avec l’Irak.

En effet, les combats entre les partisans du leader chiite Moqtada al-Sadr et les forces de sécurité ont repris de plus belle, ce mardi 30 août, dans la Zone Verte à Bagdad, dans une une escalade inédite dans cette zone.

Depuis un mois, les partisans de Al-Sadr campent aux abords du Parlement dans la Zone verte et ont même bloqué brièvement l’accès à la plus haute instance judiciaire du pays à Bagdad.

Commentaires: