Le PDL en alerte maximale !

La présidente du Parti destourien Libre (PDL) Abir Moussi a déclaré, vendredi 27 mai, qu’une marche sera organisée par le parti, le 18 juin prochain dans le cadre de ses actions de protestation populaire contre les mesures et décidions prises par le président de la République Kaïs Saïed.

Le PDL n’attendra pas l’accord du gouverneur de Tunis, du président de la République, il se contentera d’informer la partie concernée, conformément à la loi, a précisé lors d’une conférence de presse dans la capitale.

Elle a souligné que le parti est en état d’alerte maximale pour défendre la République et l’Etat bourguibien et à combattre le projet « personnel » du président de la République. La présidente du PDL a annoncé, dans la foulée, qu’un mouvement de protestation aura lieu ce samedi devant le Tribunal administratif.

Le parti compte défier le Tribunal administratif et contester les décrets-lois 30 (portant création du Haut Comité pour la nouvelle République) et 32 relatif aux dispositions exceptionnelles du référendum du 25 juillet, et ce, malgré le fait que le décret Présidentiel 117 stipule que les décrets-lois ne sont pas susceptibles de recours.

La présidente du PDL a déclaré que son parti poursuivra en justice les membres du gouvernement pour avoir participé à l’adoption de décrets et décrets -lis et visant à changer le visage de la République et à faire tomber l’Etat. Ces textes, a-t-elle poursuivi sont contraires à la loi, à la constitution et aux textes internationaux.

Commentaires: