Ons Jabeur a failli marcher sur Rome !

Ons Jabeur, finaliste du tournoi WTA 1000 de Rome
Ons Jabeur n’a pas réussi la passe de deux et décrocher un deuxième titre consécutif. Il est vrai qu’hier, elle est tombée sur plus forte qu’elle en la personne d’Iga Swiatek, incontestable numéro 1 mondiale du tennis.

Notre championne nationale, Ons Jabeur n’a pas réussi à faire la passe de deux et enchaîner avec un deuxième titre consécutif, après son sacre à Madrid.

Opposée à la numéro 1 mondiale, Iga Swiatek, et surtout fatiguée, Ons Jabeur s’est incliné, assez logiquement il faut le dire, en deux sets (2-6, 2-6) dans cette finale du tournoi de Rome qui n’aura duré que 1h23.

Il faut dire que la fraîcheur physique de la star polonaise a fait la différence au cours des deux manches disputées. La veille, en demi-finale, la Tunisienne a disputé un match éprouvant physiquement face à la Russe Daria Kasatkina (23ème mondiale).

Un match qui est allé au bout des trois sets (6-4, 1-6, 7-5) et au cours duquel Ons Jabeur a fait preuve de beaucoup de sang-froid.

Tout cela a pesé au final. Comment Ons Jabeur aurait pu damer le pion à Iga Swiatek, phénoménale depuis le début de la saison avec 27 succès consécutifs sur le circuit WTA avant la finale d’hier ?

Swiatek inarrêtable !

Iga Swiatek a survolé les débats tout au long de la semaine italienne, n’abandonnant aucun set vers ce huitième titre de sa carrière. La Polonaise de 20 ans poursuit une série de 28 victoires de rang et sa dernière défaite remonte au 16 février.

Elle s’est adjugée, hier à Rome, un cinquième tournoi de rang, sans ciller, face à Ons Jabeur et confirme son statut de grandissime favorite au sacre à Roland Garros (du 22 mai au 5 juin).

Ons Jabeur, qui s’était imposée à Madrid, en l’absence de la Polonaise, a pu mesurer l’écart qui la sépare encore de Swiatek sur la terre battue du Foro Italico.

Combative, mais très marquée par les batailles livrées en quarts puis en demi-finales, la Tunisienne n’a rien pu faire face à la Polonaise. Iga Swiatek a démarré fort en breakant à deux reprises pour remporter le premier set, puis de nouveau pour mener 4-0 dans le second.

Ons Jabeur a bien tenté le coup du retournement de situation pour revenir à 4-2, mais en vain.

Roland Garros dans le viseur

« On va apprendre de ce match », a confié Ons Jabeur, après sa défaite, pas mécontente malgré tout de sa semaine italienne qui l’a confortée dans ses ambitions de gagner un Grand chelem cette année.

Avec ses performances dans les tournois de Madrid et Rome, Ons Jabeur s’annonce, en effet comme un challenger crédible à la victoire finale à Roland-Garros.

Ons Jabeur s’est hissée jusqu’en finale en éliminant tour à tour Sorana Cirstea (6-0, 7-6) au 1er tour ; Ajla Tomljanovic (7-5, 6-2) au 2ème tour ; Yulia Putintseva (6-3, 6-2) en huitièmes de finale ; et la Grecque Maria Sakkari, 4ème joueuse mondiale en s’imposant en trois sets (1-6, 7-5, 6-1) au terme d’un quart de finale fou.

En demi-finale, elle a éliminé Daria Kasatkina (23ème mondiale) en trois sets (6-4, 1-6, 7-5) grâce à une très belle performance pour s’avouer vaincue en finale face à la numéro 1 mondiale.

Emotions et gratitude

Soutenue par ses sponsors dont Tunisie Telecom, elle a désormais placé la barre très haute. Ons Jabeur l’a d’ailleurs toujours clamé haut et fort, elle a un rêve, celui de devenir n°1 mondiale et surtout de remporter un titre du Grand Chelem. Pourquoi pas Roland-Garros ?!

Et malgré la défaite d’hier à Rome, elle reste soutenue par tous. « Merci pour ces exploits sportifs et cette détermination sans faille. Merci d’avoir porté si haut notre beau drapeau ! », a d’ailleurs commenté Tunisie Telecom après la finale d’hier, donnant ainsi rendez-vous à Roland-Garros.

Commentaires: