Les mosquées ouvertes à la prière de Tahajjud, les syndicats s’y opposent

Illustration

Durant les derniers jours du mois saint, le ministère des Affaires religieuses a donné son accord à l’organisation de la prière de Tahajjud dans les différentes mosquées du pays. Une décision, qui a provoqué une tension entre le département et les syndicalistes.

La prière de Tahajjud est une prière spéciale, recommandée mais pas obligatoire, pour tous les musulmans. La prière de Tahajjud est effectuée après la prière d’Isha (la prière obligatoire de nuit) et avant la prière du Fajr.

Réagissant à cette décision, la fédération générale des affaires religieuses relevant de l’Union générale tunisienne du travail s’est opposée au communiqué du ministère.

La fédération pense que l’ouverture des mosquées pendant ces heures pourrait être à l’origine d’une activité douteuse notamment du courant salafiste.

On indique également que cette décision creusera davantage le déficit énergétique d’autant plus que les mosquées consomment de plus en plus d’énergie.

Les parties syndicales s’interrogent également sur les responsables du bon déroulement de ces prières dans les mosquées qui sont en sous-effectif.

Commentaires: