Naufrage du Xelo : Lancement de l’opération de pompage

Le gazole sera pompé des réservoirs du Xelo, à l’aide de compétences tunisiennes.

Lotfi Ben Said, directeur général de l’Agence nationale pour la protection de l’Environnement (ANPE), a annoncé le lancement de l’opération de pompage des 750 tonnes de gazole contenus dans le navire ayant fait naufrage au large du golfe de Gabès.

Il a expliqué que le gazole sera pompé des réservoirs du Xelo, à l’aide de compétences tunisiennes, soulignant que plusieurs pays à l’instar de la France, de l’Italie ou des États-Unis ont offert une aide à la Tunisie.

Ben Said a souligné, ce mardi 19 avril 2022 sur Mosaique fm, que la substance fuitée des moteurs du navire était du diesel à évaporation rapide, et non du carburant.

Ces propos viennent confirmer ce que le responsable avait déclaré hier, lundi 18 avril 2022, selon lesquels les fuites du moteur du Xelo ne sont pas nocives pour l’environnement, ni pour la vie marine.

Les opérations de plongée pour examiner la situation du navire ont commencé dimanche, parallèlement à des interventions pour l’encercler, et ce en présence du ministre du Transport, Rabii Majidi, et de la ministre de l’Environnement, Leila Chikhaoui.

De son côté, l’Italie a annoncé la mise à disposition des autorités tunisiennes de deux barges, d’hélicoptères et d’un drone sous-marin pour soutenir leurs efforts, après le naufrage du pétrolier commercial Xelo au large du golfe de Gabès.

L’armée italienne a mis ces équipements à la disposition des autorités tunisiennes pour surveiller et contrôler toute fuite de pétrole, selon l’agence de presse italienne « ANSA », notant que les deux navires sont équipés de barrières anti-pollution.

Le Xelo, un navire long de 58 mètres, naviguait sous pavillon équato-guinéen et était parti du port de Damiette en Egypte pour l’île de Malte avec 750 tonnes de carburant, et en raison de très mauvaises conditions météorologiques en mer, il a demandé l’autorisation d’accoster au large de Gabès, à 7 km de la côte, alors que la chambre des moteurs commençait à prendre l’eau.

Autorisation qui lui a été accordée, mais il a vite fait de sombrer, à une profondeur de vingt mètres environ, et ses sept membres d’équipage ont pu être secourus à temps.

Commentaires: