Produits alimentaires : 1741 infractions constatées depuis le début de Ramadan

Illustration

Les différentes directions centrales et régionales de contrôle économique poursuivent la mise en œuvre du programme de travail lancé pour assurer le bon déroulement des transactions durant le mois de Ramadan, et ce en coordination avec la salle centrale des opérations du ministère du Commerce et du Développement des exportations.

Au cours des trois premiers jours, les autorités de contrôle ont enregistré 1741 infractions économiques, après avoir effectué 8705 visites d’inspection.

Ces violations concernent principalement les secteurs des légumes, des céréales, des denrées alimentaires et des produits subventionnés.

476 équipes de contrôle, dont 266 équipes conjointes et de sécurité, ont été déployées dans différents gouvernorats, notamment avec la participation de la police et des gardes municipaux.

Rappelons que le directeur général du ministère du Commerce chargé de la supervision de la salle des opérations, Yasser Ben Khelifa, a déclaré que depuis le début du Ramadan, les campagne de contrôle économique se sont intensifiées afin de s’assurer que les prix soient respectés.

La flambée des prix concerne essentiellement certains produits subventionnés, indique le responsable qui a, dans ce sens appelé les citoyens à adopter une politique de boycott.

« Les Tunisiens doivent abandonner et boycotter les produits qui connaissent une forte hausse des prix », a-t-il déclaré, ce mardi 5 avril 2022 sur Mosaique fm. « Le ministère, pour sa part, tente d’imposer la tarification par la force de la loi, avec un grand soutien sécuritaire ».

Commentaires: