La Russie s’apprête à suspendre ses exportations de céréales

La Russie pourrait suspendre ses exportations de blé, d’orge et de maïs à partir de ce mardi 15 mars et jusqu’au 30 juin, a annoncé le ministère russe de l’Agriculture.

La Russie est le plus grand exportateur de blé au monde, l’Égypte et la Turquie étant parmi les principaux acheteurs. Elle est principalement en concurrence dans l’exportation de blé avec l’Union européenne et l’Ukraine.

« Les ministères de l’Agriculture et du Commerce ont préparé un projet de décret gouvernemental qui imposera une interdiction temporaire des principales exportations de céréales, du 15 mars au 30 juin », a indiqué l’agence de presse Interfax.

Pourtant, l’agence Reuters rapportait hier que la Russie avait progressivement repris l’exportation de son blé depuis ses ports de la mer Noire, malgré les restrictions à la navigation dans la mer d’Azov.

« Les exportations sont en cours depuis les cinq terminaux (d’exportation de céréales) de la mer Noire », a déclaré le cabinet de conseil agricole IKAR dans une note.

Sovecon, un autre cabinet de conseil, a rapporté que les terminaux russes de la mer Noire ont chargé 400.000 tonnes de blé la semaine dernière et que des navires entrent et sortent des ports.

Commentaires: