Moncef Marzouki : « Je ne suis pas recherché par Interpol »

Sur son compte Facebook, l’ex-président de la République Moncef Marzouki a affirmé avoir reçu une réponse de la part d’Interpol laissant croire qu’il n’est pas recherché par cet organe.

« J’ai été averti que je ne suis pas sujet d’un mandat de recherche par Interpol », a-t-il insisté.

Pour Marzouki, cette information prouve que le mandat de dépôt émis à son encontre par un juge tunisien n’a aucune valeur et émane d’une décision politique.

« C’est un coup dur pour l’indépendance de la justice tunisienne qui est contrôlée par la branche politique », a-t-il encore dit.

L’ancien président Moncef Marzouki a été condamné, le 22 décembre 2021 par contumace à une peine de quatre ans de prison avec effet immédiat.

Rappelons qu’un mandat d’amener international avait été émis par la justice tunisienne contre l’ancien président de la République le 4 novembre dernier et qu’une enquête judiciaire avait été ouverte le 15 octobre dernier conformément à l’article 23 du code pénal et suite aux déclarations de l’ancien chef de l’Etat.

Moncef Marzouki est accusé de s’être adressé à des pays étrangers pour nuire aux intérêts de la Tunisie en référence au report du sommet de la Francophonie.

Commentaires: