Le député gelé Issam Bargougui condamné à 10 mois de prison ferme

La chambre pénale du tribunal militaire permanent de Tunis a condamné, par contumace, le député gelé Issam Barkouki à 10 mois de prison, avec exécution immédiate.

Barkouki est accusé d’atteinte à la dignité de l’armée nationale ainsi qu’au président de la République, rapporte Mosaique fm.

En janvie dernier, et lors de la session virtuelle organisée à l’occasion de la célébration de l’anniversaire de la constitution de 2014, Issam Bargougui avait accusé le président de la République, Kais Saied de haute trahison et appelé les forces militaires et sécuritaires à l’arrêter.

Qualifiant les mesures du 25 juillet de « coup d’Etat » dans le but d’instaurer une autocratie, il avait lancé un appel aux forces sécuritaires et militaires à ne plus soutenir le Chef de l’Etat et à appliquer la loi contre lui en l’arrêtant et le livrant à la justice.

Commentaires: