Décès d’un bébé à Sidi Bouzid : 13 personnes dont des médecins arrêtées

L’affaire commence à prendre de l’ampleur à Sidi Bouzid, où un bébé est décédé il y a quelques jours dans des circonstances absurdes. Le père accuse un médecin, ainsi que le personnel soignant de négligence.

Selon Jabeur Ghenimi, adjoint du procureur de la République au Tribunal de première instance de Sidi Bouzid, le ministère public a ordonné la détention d’une gynécologue contractuelle et trois cadres paramédicaux, après l’ouverture d’une enquête judiciaire. Au total, treize personnes ont été arrêtées dont des responsables régionaux de la santé.

Toujours selon la même source, un pédiatre, six cadres paramédicaux et le directeur régional de la santé, mais aussi le directeur de l’hôpital régional sont également visés par ces procédures.

Suite au décès de son bébé, un citoyen de la région avait porté contre le cadre médical pour négligence. Ces personnes sont accusées de falsification, détention et usage de faux, de non-assistance à une personne en danger et d’homicide volontaire.

Commentaires: