Une « liste noire des juges » établie par le collectif de défense Belaïd – Brahmi

« Le collectif de défense a déjà commencé à élaborer une liste noire des magistrats, dont Boubaker Jeridi », a laissé entendre Me Ridha Raddaoui, membre du collectif de défense de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi.

Il a indiqué que les procédures judiciaires sont engagées et ce, à la suite de la décision de la ministre de la Justice d’ouvrir une enquête administrative contre le procureur général près la cour d’appel de Tunis, Boubaker Jeridi.

Ce dernier, a-t-il ajouté, sera auditionné pour avoir refusé de diligenter une information judiciaire sur « l’appareil secret » du mouvement Ennahdha et « la chambre noire » du ministère de l’Intérieur.

Ridha Raddaoui qui participait à un sit-in de protestation organisé, vendredi, par le collectif de défense de Belaid-Brahmi à proximité de la cour d’appel de Tunis, Raddaoui a indiqué que le collectif de défense sera, de son côté, convoqué pour présenter les preuves et documents en sa possession concernant l’affaire de l’appareil secret d’Ennahdha.

Il a affirmé que le procureur général sera poursuivi par le collectif de défense de Belaid-Brahmi, surtout que le collectif a déjà intenté une plainte auprès de l’inspection générale du ministère de la Justice contre nombre de magistrats « à la solde du président d’Ennahdha Rached Ghannouchi et à leur tête le juge Boubaker Jeridi ».

Commentaires: