Tunisie : Manifestation devant le CSM et appels à le dissoudre

Plusieurs personnes se sont rassemblées ce dimanche 6 février 2022 devant le siège du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) appelant à le dissoudre.

Sous haute présence sécuritaire, les manifestants ont affiché des slogans hostiles au Conseil l’accusant d’avoir contribué à la manipulation des affaires d’assassinats politiques en Tunisie.

En visite dans la nuit du samedi au ministère de l’Intérieur, le chef de l’Etat Kais Saied a annoncé à demi-mot la dissolution du Conseil supérieur de la magistrature. « Le Conseil supérieur de la magistrature appartient au passé à partir de ce moment », a-t-il déclaré en présence du ministre de l’Intérieur et de hauts responsable sécuritaire.

Le président de la République affirme qu’un décret provisoire est en cours d’élaboration pour organiser ce Conseil.

Commentaires: