Tunisie : Ennahdha annonce la création du « bureau du martyr Ridha Bouzayane »

A l’issue de la réunion de son bureau exécutif le mouvement Ennahdha a annoncé la création du « bureau du martyr Ridha Bouzayane », et a renouvelé sa demande de limoger le ministre de l’Intérieur et de libérer toutes les personnes arrêtées lors de manifestations politiques depuis le 25 juillet.

Dans ce contexte, le mouvement a de nouveau évoqué son dirigeant Noureddine Bhiri dont « l’état de santé est profondément préoccupant ». Il s’agit, selon le communiqué, d’une détention forcée en dehors du cadre de la loi et sans aucune accusations portées contre lui par la justice.

Le parti a également exprimé sa dénonciation de l’ouverture d’une enquête devant la justice militaire contre l’ancien bâtonnier des avocats, Abderrazek Kilani, après avoir exprimé ses positions rejetant le « coup d’Etat » et ses appels à la suprématie de la constitution et de la loi.

D’autre part, Ennahdha s’est étonné de l’absence totale du gouvernement au vu de la hausse alarmante des prix et de la grave pénurie de nombreux produits de base dans plusieurs régions, et a mis en garde sur l’effet de cette situation sur la la détérioration des conditions sociales et économiques.

Commentaires: