Entre Tunis, Gafsa et Tozeur : Cinq mineures se font injecter une substance inconnue

Le ministère de la Famille, de la Femme, de l’Enfance et des Personnes seniors a révélé que cinq filles mineures ont récemment fait l’objet d’injections à des substances inconnues, dans trois gouvernorats.

« Des inconnus ont injecté des substances inconnues à trois fillettes à Tunis, Tozeur et Gafsa, qui ont été transférées à l’hôpital après la détérioration de leur état de santé », indique le ministère qui a souligné que les délégués à la protection de l’enfance ont été chargés d’examiner les dossiers des victimes, suivre leur état de santé et coordonner avec les autorités judiciaires et sécuritaires.

Pour sa part, la ministre, Amel Belhaj Moussa, a confirmé que la question du droit des mineurs fait l’objet d’un suivi particulier au vu de « l’abomination » de cette menace, en attendant ce que révéleront les enquêtes qui ont été ouvertes à cet effet.

Elle a également souligné la nécessité pour les délégués à la protection de l’enfance de traiter toutes les notifications liées à la menace pour l’enfance en coordination immédiate avec les autorités judiciaires, sécuritaires, éducatives et sanitaires compétentes.

Commentaires: