Lassaad Yaakoubi dénonce une « catastrophe épidémique » en milieu scolaire

CP :AP

Alors que la situation sanitaire se détériore et que les cas se multiplient, les voix se lèvent pour convaincre le ministère de l’Education de suspendre les cours.

Depuis le début de cette nouvelle vague, 63 établissements éducatifs entre écoles, collèges et lycées et 266 classes ont été fermés conformément au protocole en vigueur.

C’est à cet effet que le ministre de l’Education Fathi Slaouti a appelé les enseignants et le cadre éducatif à se faire vacciner pour éviter l’aggravation de la situation.

Sauf que, selon les syndicats, la vaccination n’est pas la mesure adéquate pour remédier à la situation actuelle en milieu scolaire. Lassaad Yaakoubi, secrétaire général du syndicat de l’enseignement secondaire, a accusé le ministère de l’Education de « dissimuler une catastrophe » dans les écoles, collèges et lycées de la République.

Dans un post publié sur sa page Facebook, Yaakoubi a confirmé l’existence d’une « catastrophe épidémique à l’intérieur des établissements d’enseignement » au vu de la hausse du nombre de contaminations.

Le syndicaliste a pointé du doigt le directeur du cabinet du ministre et le directeur général de la planification et de la programmation comme cause de la détérioration de la situation.

Lundi, il avait affirmé que « seule une suspension des cours pour une période déterminée pourrait éviter la généralisation de la contamination en milieu éducatif ».

Intervenant sur les ondes de Jawhara FM, Yaakoubi avait considéré que les statistiques avancées par certaines délégations régionales de l’Education en sont pas vraies et ne reflètent pas la situation réelle dans les établissements éducatifs.

Commentaires:

Commentez...