LFC 2021 : Creusement de 38% du déficit budgétaire

Le déficit du budget de l’Etat pour l’exercice 2021 s’est aggravé de 38% pour se situer à 9792 millions de dinars(MD), contre 7094 MD prévus par la loi des finances pour l’année 2021, selon la loi de finances complémentaire (LFC).

Selon l’agence TAP, c’est pour la première fois que le ministère des Finances n’a pas mentionné, dans le décret relatif à la LFC de 2021, le volume du budget de l’Etat rectifié.

L’expert économique Ezzedine Saidane a indiqué que le budget de l’Etat dans la LFC de 2021 est estimé à 55,5 milliards de dinars, contre 52,6 milliards de dinars inscrits au budget de l’Etat initial au titre de l’année 2021.

Le budget initial A été élaboré sur la base d’un prix moyen de baril de pétrole de 45 dollars, sauf que le cours du baril a grimpé, au cours de la dernière période pour atteindre 80 dollars, soit un écart dans la subvention des hydrocarbures de 3,2 milliards de dinars, soulignent les experts, sachant que chaque augmentation d’un dollar du prix de baril entraîne une hausse de la subvention des hydrocarbures de 129 millions de dinars.

Saidane a, également, évoqué une forte régression de l’investissement public, lequel (investissement public) est passé de 7,4 milliards de dinars inscrits dans le budget initial de l’Etat, à 4 milliards de dinars prévus dans la loi des finances complémentaire.

Les besoins d’endettement ont augmenté pour atteindre 21,1 milliards de dinars, contre 18,7 milliards de dinars programmés dans le budget initial de l’année 2021.

 

Commentaires:

Commentez...