Tunisie : L’UGTT opposée au retour des activités du Parlement

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi persiste et signe et se déclare opposé au retour des activités de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) dans sa configuration actuelle.

Dans une déclaration accordée à la chaîne Al Jazeera, dimanche 14 novembre, Noureddine Taboubi a signifié que le retour du Parlement est un pas en arrière et que l’UGTT appelle à la promulgation d’une nouvelle loi électorale et à l’organisation d’élections anticipées.

Il a également appuyé le récent message publié par le porte-parole de la Centrale syndicale, Sami Tahri sur son compte Facebook, selon lequel l’UGTT reste opposée au « retour au Parlement qui a fait souffrir les Tunisiens ».

Dans le même contexte, signalons que le secrétaire général de l’UGTT a eu, hier, un entretien téléphonique avec le président de la République, Kais Saied. Un entretien qui a porté sur la situation générale du pays et l’importance d’accélérer la poursuite du processus du 25 juillet 2021.

Tabboubi avait déclaré il y a quelques semaines que la centrale syndicale n’est pas en rupture avec la Présidence de la République, mais qu’il existe un manque de communication, rappelant que l’UGTT n’a eu que deux contacts avec le président de la République depuis qu’il a annoncé les mesures exceptionnelles le 25 juillet dernier.

Commentaires:

Commentez...