Données personnelles : Chawki Gaddes appelle à limiter l’utilisation de Facebook


La question des données personnelles connait de graves manquements et ne fait pas l’objet d’un débat national en Tunisie, en dépit de la délicatesse du sujet. C’est ce qui ressort des déclarations du président de l’Instance nationale de la protection des données personnelles Chawki Gaddes.

Dans une interview accordée à Al-Chourouk, il a laissé entendre que les Tunisiens ne sont pas conscients des risques des manquements relatifs à l’utilisation des données personnelles dans ce contexte de mondialisation.

Selon ses dires, il s’agit d’une question de prise de conscience et de culture et non pas de textes et de législations, laissant savoir que l’instance s’est lancée dans une opération de sensibilisation à la protection des données personnelles.

Le responsable a pointé surtout des institutions publiques qui ne respectent pas le principe des données personnelles.

A cet effet, Chawki Gaddes a appelé les Tunisiens, mais aussi et surtout les responsables, à limiter l’utilisation du réseau Facebook, qui est soumis, selon ses dires, à la législation américaine autorisant l’accès aux données des utilisateurs par les renseignements.

Il a appelé dans ce sens à la mise en place d’un cadre sur l’utilisation par l’administration et les organismes publics du réseau Facebook pour préserver la souveraineté nationale.

Commentaires:

Commentez...