La décisions de réduire le nombre de visas accordés aux Tunisiens, susceptible d’être révisée, selon Macron

Le président de la République Kaïs Saïed a eu, samedi, un entretien téléphonique avec son homologue français Emmanuel Macron.

Au centre de cet entretien étaient la coopération entre la Tunisie et la France dans les divers domaines et les préparatifs du XVIIIème Sommet de la Francophonie, prévu en novembre prochain à Djerba.

Aussi, la décision de réduire de 30% le nombre de visas accordés par la France aux Tunisiens a été évoquée par le président tunisien qui a regretté cette mesure. Cette dernière, assure Macron, est susceptible d’être révisée.

S’agissant de la question de la migration irrégulière, le président Saïed a indiqué que ce dossier « ne peut être traité que sur la base d’une nouvelle approche », assurant que Tunis se penchera dessus après la formation du gouvernement.

Rappelons que le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé la réduction, cette année, de 30%, du nombre de visas accordés aux ressortissants Tunisiens par rapport à 2020.

Il s’agit, selon lui, d’une réaction de la France face au refus des pays du Maghreb dont la Tunisie de délivrer les laissez-passer consulaires nécessaires au retour des immigrés expulsés de France.

Lors d’une interview accordée à BFMTV, le responsable a ajouté que la France va diminuer très fortement le nombre de visas, et va accorder environ 31 mille visas aux Tunisiens pour les six prochains mois. Les dossiers des visas seront également examinés au cas par cas, souligne Darmanin.

Commentaires:

Commentez...