Chris Murphy : « La nomination de Bouden, une 1ère étape pour rétablir la voie démocratique, mais… »

Le sénateur américain Chris Murphy a déclaré que la décision du président Kais Saied d’affecter Najla Bouden Romdhan à la tête du prochain gouvernement est une « première étape importante pour ramener la Tunisie sur la voie démocratique ».

Murphy, qui se prononçait sur le sujet dans un tweet, a exprimé son espoir de la formation d’un gouvernement intégré qui œuvre pour relever les graves défis auxquels le pays est confronté.

Le sénateur américain a souligné la nécessité pour le nouveau gouvernement tunisien d’être sous la supervision des représentants du peuple, et que toute réforme incluant la loi électorale ou la constitution devrait refléter la volonté du peuple tunisien.

Le sénateur américain qui avait conduit récemment une visite du Congrès Américain en Tunisie avait affirmé il y a quelques jours qu’il s’inquiétait pour la démocratie en Tunisie et que Washington doit revoir son aide à la Tunisie à la lumière de ces évènements politiques.

En effet, pour lui, si les Etats-Unis doivent à soutenir le peuple tunisien en lui apportant son aide et tant que la démocratie n’est pas rétablie, le programme d’aide à la sécurité pour la Tunisie doit être revu.

Titrée « Le président tunisien ne tient pas sa parole », la tribune de Murphy va jusqu’à dire qu’une menace pour la démocratie n’importe où est une menace pour la démocratie partout.

Commentaires:

Commentez...