Hichem Mechichi dément MEE : « Je n’ai pas été agressé au palais de Carthage ! »

Le Chef du gouvernement limogé Hichem Mechichi a démenti ce qui a été rapporté par le site Middle East Eye selon lequel il aurait été violemment agressé le 25 juillet, à l’intérieur du palais de Carthage.

S’exprimant à Echaraa al Magharibi, Mechichi a affirmé qu’il s’agit d’une rumeur. « Malheureusement, il n’y a pas de limites aux rumeurs et il semble qu’elles ne s’arrêteront pas. Que Dieu protège la Tunisie et je suis sûr qu’avec la nouvelle scène le pays s’ouvrira à un avenir meilleur dans lequel chacun tirera les leçons nécessaires de ce qui s’est passé ces dix dernières années. »

Concernant ce qui circule au sujet de son interdiction de faire des déclarations, et de la soumission de sa démission sous la menace d’une arme, Mechichi a assuré qu’il s’agit de rumeurs, ajoutant qu’il avait écrit l’annonce chez lui tranquillement et avec une conviction totale.

Rappelons que le site britannique Middle East Eye, financé par le Qatar, a cité des sources qu’il décrivait comme proches de Mechichi selon lesquelles il a été battu après avoir refusé de démissionner de son poste de Chef du gouvernement.

Le site est même allé jusqu’à dire que des agents sécuritaires égyptiens se trouvaient, dans la soirée du 25 juillet, au palais de Carthage.

Commentaires:

Commentez...