« ONS-TOPPABLE », Wimbledon félicite Ons Jabeur à sa manière !

C’est une première pour elle, un exploit tant attendu. Ons Jabeur est parvenue à atteindre les quarts de finale du prestigieux tournoi Wimbledon, un exploit historique.

Pour la féliciter, Wimbledon a, sur ses pages des réseaux sociaux, réservé une affiche pour la qualifier de la joueuse inarrêtable. En effet, optant pour un jeu de mot « Ons-toppable », Wimbeldon a tenu à féliciter Ons Jabeur pour son exploit.

Une superbe victoire, elle est dans son premier quart de finale de Wimbledon », a-t-on posté.

 

Ons Jabeur, 24ème au classement WTA et tête de série n°21 à Wimbledon, s’est qualifiée, ce lundi 5 juillet aux quarts de finale de Wimbledon en éliminant la n° 9 mondiale en trois sets (5-7, 6-1, 6-1). Une première historique !

Opposée à la Polonaise Iga Swiatek, vainqueur de l’édition 2020 de Roland-Garros et 9e mondiale (tête de série n°7 à Wimbledon), Ons Jabeur n’a pas tremblé et s’est même permis le luxe de se balader face à un adversaire qu’on annonçait pourtant « impressionnant » depuis le début du tournoi.

Dès le début du match, Ons Jabeur a affiché ses prétentions, menant 2-0, puis 3-1 dans le premier set avant de se faire rejoindre à 3-3 après un retour en force d’Iga Swiatek. La Tunisienne reprend ensuite les rênes du match en menant, de nouveau (5-3) après un passage à vide dont a profité la Polonaise… Swiatek ne se laisse pas abattre et remporte quatre jeux consécutifs qui lui permettent de gagner ce premier set (7-5) en 48 minutes.

Soutenue depuis décembre 2020, par Tunisie Telecom qui a décidé de miser sur la championne de tennis en signant avec elle un contrat de partenariat, la meilleure joueuse arabe garde toujours pour objectif celui de se classer dans le top 10 mondial.

« Je sais que j’ai ma place dans le top 10, c’est ce que j’essaie d’atteindre. D’ici la fin de cette année, j’aimerais entrer dans le top 10 ou 15 avant de viser au-delà. Je veux être n°1 mondiale et gagner des Grands Chelems », ne cesse-t-elle de répéter.

Commentaires:

Commentez...