Grève des boulangers : Après la baguette à 500 millimes, la tabouna à 2 dinars !

A partir de ce jeudi 17 juin 2021, et pour une durée de trois jours, toutes les boulangeries du pays vont observer une grève générale pour protester contre le non-versement de leurs dus relatifs au système de subvention

Selon Mohamed Bouanene, président de la chambre nationale des propriétaires des boulangeries, le taux de participation à la grève a atteint 90%.

Cette réussite célébrée par le syndicat ayant appelé à la grève a toutefois causé un chambardement auprès des citoyens qui ont été surpris, à la dernière minute, par la protestation.

A Nabeul, par exemple, un citoyen cité par Shems fm a confirmé que face à la pénurie du pain ordinaire, les citoyens se sont dirigés vers d’autres alternatives comme le pain mlewi ou tabouna. Ce dernier a fait le bonheur de ses vendeurs avec son prix qui a atteint les deux dinars.

Dans un communiqué, la chambre assure qu’elle procéderait à la grève dans le cas où le ministère du Commerce et du Développement des exportations ne répondrait pas aux revendications de la chambre régionale de Sfax.

Les propriétaires de boulangeries à Sfax ont ainsi entamé une grève de trois jours, qui a commencé, lundi 14 juin 2021.

Les grévistes appellent notamment à la mise en application des accords signés le 13 juin 2020, et protestent contre les problèmes approvisionnement en matières premières et le manque en farine subventionnée.

Mais cette grève a aussi fait des heureux parmi les boulangers. Selon le président de la chambre régionale des propriétaires de boulangeries à Sfax, Abouda Berchani, les boulangeries anarchiques ont profité de l’occasion pour vendre la baguette à 500 millimes au lieu de 190 millimes.

Commentaires:

Commentez...