Tunisie : La paperasse définitivement proscrite au port de Radès à partir de 2022

Commerce Tunisie (Port de Rades)

« La paperasse sera définitivement proscrite au niveau du port de Radès à partir de janvier 2022 au niveau du port de Radès, pour tous les intervenants ( transitaires, importateurs, exportateurs…)  » a affirmé, vendredi, le ministre du Transport et de la Logistique, Moez Chakchouk.

Lors d’une séance de dialogue tenue à l’ARP avec des membres du gouvernement, Ckakchouk a estimé que la mise en exploitation du système numérique de gestion de terminaux portuaires « TOS  » (Terminal Operating System) au port de Radès, constitue l’un des projets prioritaires de son département, considérant que ce système apportera un vrai changement en matière de gestion portuaire.

Le ministre a reconnu le blocage des projets d’infrastructures portuaires, affirmant que ce blocage est dû à la complexité des procédures administratives notamment celles relatives aux marchés publics.

Et d’ajouter  » tous les projets initiés par l’Office de la marine marchande et des ports (OMMP) connaissent des retards « .

Les lourdeurs administratives sont aussi, selon le ministre, derrière le retard accusé dans la signature des concessions relatives au projet de port en eaux profondes de Skhira (Gouvernorat de Sfax).

Le ministre a également fait savoir que trois entreprises ont manifesté leur intérêt quant au projet de port en eaux profondes d’Enfidha (Gouvernorat de Sousse) dont la réalisation démarrera en 2022.

Commentaires:

Commentez...