ONU – Palestine : Washington rejette un troisième projet de déclaration proposé par la Tunisie


Les Etats-Unis se sont opposés ce lundi 17 mai, pour la troisième fois en une semaine, à l’adoption d’une déclaration du Conseil de sécurité de l’ONU sur le conflit israélo-palestinien, qui appelait à « une cessation des violences » et à « la protection des civils, notamment les enfants », rapporte l’agence AFP.

Le texte rédigé par la Chine, la Tunisie et la Norvège avait été remis dimanche soir aux 15 membres du Conseil de sécurité pour approbation lundi. Les Etats-Unis ont indiqué qu’ils « ne pouvaient pas soutenir pour le moment une expression » du Conseil de sécurité.

Interrogé sur le nouveau refus des Etats-Unis d’entériner un texte commun pour le Conseil de sécurité, le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, a souligné l’importance de l’affirmation d’une position unie du Conseil face au conflit.

Alors que la Tunisie a échoué à deux reprises à solliciter une réunion du conseil de sécurité de l’ONU, Tunis, poursuit ses efforts en faveur de la cause palestinienne sur fond des derniers évènements en Palestine.

En tant que pays membre non-permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, la Tunisie poursuit ses contacts au plus haut niveau avec les pays membres du Conseil ainsi qu’avec les pays frères et amis  » influents  » pour assurer une mobilisation internationale en faveur de la cause palestinienne.

Selon un communiqué rendu public, vendredi 14 mai, par la présidence de la République, la mobilisation tunisienne intervient en consécration de la position « historique » et « constante » du pays en faveur de la juste cause palestinienne et du droit des palestiniens à la paix et à un Etat indépendant.

Commentaires:

Commentez...