Décès de Bechir Ben Yahmed : L’Elysée salue « un homme de presse et de conviction »

L’Elysée a rendu hommage au patron de presse et journaliste, Bechir Ben Yahmed, décédé lundi 3 mai 2021 des suites du Covid-19 à l’âge de 93 ans.

Dans un communiqué publié hier, mardi 4 mai 2021, l’Elysée a salué le fondateur de Jeune Afrique, son parcours depuis sa naissance sur l’ile de Djerba jusqu’à son départ à Paris et le lancement du magazine qui a changé à jamais l’image du continent africain.

« Jeune militant pour la souveraineté de son pays, Béchir Ben Yahmed fut de ceux qui négocièrent son autonomie puis son indépendance aux côtés de Habib Bourguiba », indique le communiqué qui rappelle que le défunt était nommé Secrétaire d’Etat à l’information sous le premier gouvernement de la Tunisie indépendante, à seulement 28 ans.

Saluant « un homme de presse et de conviction qui a accompagné et éclairé les indépendances africaines », le président français Emmanuel Macron a estimé que Ben Yahmed a insufflé une fraternité d’âme entre les Etats de ce continent et a incarné la profondeur du lien indéfectible entre la France et l’Afrique.

« Le Président adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches, à tous ceux qui ont collaboré à Jeune Afrique, à tous ses lecteurs en particulier et à tous les francophones en général », conclue le communiqué.

Commentaires:

Commentez...